Le chanteur Stromae derrière les barreaux

Comme dans plusieurs villes du monde,
Stromae a profité de son passage à Khartoum, capitale soudanaise,
pour promotionner sa chanson « Formidable » en pleine rue sur la place publique.Le chanteur Stromae derrière les barreaux

Stromae était loin de se douter de ce qui allait lui arriver en faisant semblant d’être saoul.

Il pensait attirer les curieux et que chacun d’en eux auraient eu l’envie de filmer,
hélasse il fut intercepté brutalement par les forces de l’ordre de l’État et emprisonné
sur le champ dans la prison régionale sous prétexte qu’il était ivre sur la place publique.

Les autorités soudanaises négocient avec la Belgique
afin de s’entendre sur le montant de la rançon pour libérer Stromae.

Un diplomate belge qui a été le voir à confié au « Figaro » que  Stromae tient le coup,
mais c’était touchant de l’entendre chanter « Où t’es, Papaouté » derrière les barreaux.

Le site Amnistie internationale fait circuler l’information et recueille des dons pour sa rançon.

Laisser un commentaire

Connectez vous avec les sites sociaux suivant :

[oa_social_login]

Connectez vous


Lost your password?

 

Enregistrez-vous